V° Rep. Art. 8 et 9
Accueil>Plan du site>Cours>Droit Constitutionnel>Documents Dt Constitutionnel>V° République : texte et navigation>V° Rep. Art. 8 et 9

ARTICLE 8 -  ARTICLE 9

Art. 8

Texte de l'article 8 :

- Le Président de la République nomme le Premier ministre. Il met fin à ses fonctions sur la présentation par celui-ci de la démission du Gouvernement.
- Sur la proposition du Premier ministre, il nomme les autres membres du gouvernement et met fin à leurs fonctions.

Liste des documents disponibles

BIBLIOGRAPHIE

ARTICLE 8 AL. 1 :

- Documents relatifs au Gouvernements de la V° République

- Nature des décrets de nomination
-
Echanges de Lettres entre le Premier ministre et le Président de la République au moment des changements de gouvernements
- Ecrits sur les relations Premier ministre/Président de la République

ARTICLE 8 AL. 2 :

Bibliographie :

Documents relatifs aux Gouvernements de la V° République

Liste des gouvernements

Gouvernements de la V° République

Applications de l’article 8 C.

Nom du Premier ministre et nombre de nomination

Entrée en fonction

Majorité à l’Assemblée nationale

Position du Sénat

Cause de la cessation de fonction

Cessation de fonction

Durée du Gvt en années, mois, jours

Modification de la composition du Gouvernement (*)

DEBRE

08/01/59

COALITION

OPPOSITION

DEMANDE DU PRESIDENT

14/04/62

3

2

7

1959 : 20, 28, 29/05 ; 23, 27/07 ; 24/12

1960 : 13, 19/01 ; 05/02 ; 22/11

1961 : 19/02 ; 08, 18/05 ; 24/08

1962 : 18/01

POMPIDOU 1

14/04/62

COALITION

OPPOSITION

CENSURE  (Art. 49 Al. 2 C.) (1)

28/11/62

 

7

14

1962 : 16/05 ; 11/09 ; 16/10

POMPIDOU 2

23/11/62

UNR

OPPOSITION

PRESIDENTIELLE

08/0166

1

2

16

1963 : 12/06

1964 : 24/07

1965 : 23/02

POMPIDOU 3

08/01/66

UNR

OPPOSITION

LEGISLATIVES

01/04/67

1

2

24

néant

POMPIDOU 4

06/04/67

UNR + RI

OPPOSITION

LEGISLATIVES

10/07/68

1

3

4

1967 : 29/04

1968 : 29/05 (remaniement complet)

COUVE DE MURVILLE

11/07/68

UDR

OPPOSITION

PRESIDENTIELLE

20/06/69

 

11

9

néant

CHABAN-DELMAS

20/06/69

UDR

NEUTRALITE

DEMANDE DU PRESIDENT

05/07/72

3

 

15

1971 : 08/01 ; 26/02

1972 : 16/05

MESSMER 1

05/07/72

UDR

NEUTRALITE

LEGISLATIVES

28/03/73

 

8

23

néant

MESSMER 2

03/04/73

UDR+RI

NEUTRALITE

REMANIEMENT

17/02/74

 

10

14

1973 : 24/10

MESSMER 3

17/02/74

UDR+RI

NEUTRALITE

PRESIDENTIELLE

27/05/74

 

3

10

1974 : 12/04

CHIRAC 1

27/05/74

UDR+RI+CDP

SOUTIEN

DEMISSION VOLONTAIRE

25/08/76

2

4

 

1974 : 11/06 ; 17, 23/07 ; 30/10

1975 : 01/02

1976 : 13/01 ; 28/07 ; 05/08

BARRE 1

26/08/76

RPR+UDF

SOUTIEN

REMANIEMENT

29/03/77

 

7

3

1976 : 21/12

BARRE 2 (2)

29/03/77

RPR+UDF

SOUTIEN

LEGISLATIVES

31/03/78

1

 

2

1977 : 02, 09/06 ; 27/09

1978 : 11/01

BARRE 3

03/04/78

RPR+UDF

SOUTIEN

PRESIDENTIELLE

15/05/81

3

1

12

1978 : 12/09 ; 30/11

1979 : 05/07 ; 23/10 ; 09/11

1980 : 03/10 ; 06/11 ; 23/12

1981 : 05/03 ; 13/05

MAUROY 1

21/05/81

MINORITAIRE (3)

OPPOSITION

LEGISLATIVES

22/06/81

 

1

1

néant

MAUROY 2

22/06/81

PS+PCF

OPPOSITION

REMANIEMENT

22/03/83

1

9

 

1982 : 30/06 ; 18/08 ; 09/12 

MAUROY 3

22/03/83

PS+PCF

OPPOSITION

DEMANDE DU PRESIDENT

17/07/84

1

3

25

1983 : 08/05 ; 08, 20/12

1983 : 19/06

FABIUS

17/04/84

PS

OPPOSITION

LEGISLATIVES

20/03/86

1

8

3

1984 : 08/12

1985 : 05/04 ; 25/05 ; 21/09 ; 15/11

1986 : 20/02 ; 13/03

CHIRAC 2

20/03/86

RPR+UDF

SOUTIEN

PRESIDENTIELLE

10/05/88

2

1

20

1986 : 20/08 ; 09/12

1987 : 21/01 ; 29/09 ; 20/10

ROCARD 1

10/05/88

MINORITAIRE (3)

OPPOSITION

LEGISLATIVES

23/06/88

 

1

13

néant

ROCARD 2

23/06/88

PS relative

OPPOSITION

DEMANDE DU PRESIDENT

15/05/91

2

10

22

1988 : 09/07

1989 : 15, 23/02 ; 30/03

1990 : 06, 18/07 ; 03/10 ; 22/12

1991 : 30/01

CRESSON

15/05/90

PS relative

OPPOSITION

DEMANDE DU PRESIDENT

2/04/92

 

10

17

1991 : 26/05 ; 23/07

1992 : 29/03

BEREGOVOY

2/04/92

PS relative

OPPOSITION

LEGISLATIVES

29/03/93

 

11

27

1992 : 24/05 ; 04/06 ; 03/10 ; 27/12

1993 : 10/03

BALLADUR

29/03/93

RPR+UDF

SOUTIEN

PRESIDENTIELLE

11/05/95

2

1

12

1994 : 20/07 ; 15, 18/10 ; 13/11

1995 : 20/01

JUPPE 1

17/05/95

RPR+UDF

SOUTIEN

REMANIEMENT (4)

07/11/95

 

6

21

1995 : 27/08

JUPPE 2

07/11/95

RPR+UDF

SOUTIEN

LEGISLATIVES (5)

01/06/97

1

6

25

néant

JOSPIN

01/07/97

PS+PC+Rad+MC+Verts

OPPOSITION

PRESIDENTIELLE

06/05/02

4

11

6

1997 : 22/11

1998 : 13/02 ; 30/03 ; 19/10

1999 : 28/07 ; 02/11

2000 : 03/01 ; 27/03 ; 29/08 ; 18/10

2001 : 07/02 ; 27/03 ; 09/07 ; 23/10

2002 : 25/02

RAFFARIN 1

06/05/02

MINORITAIRE (6)

SOUTIEN

LEGISLATIVES

17/06/02

 

1

11

néant

RAFFARIN 2

17/06/02

UMP+UDF

SOUTIEN

REMANIEMENT (7)

29/03/04

1

9

12

2004 : 22/01

RAFFARIN 3

31/03/04

UMP+(UDF) (8)

SOUTIEN

DEMANDE DU PRESIDENT

31/05/05 (9)

1

2

 

2004 : 14/04 , 21/06 ; 28/10 ; 29/11

2005 : 25/02

De VILLEPIN

31/05/05

UMP+(UDF)

SOUTIEN

PRESIDENTIELLE

15/05/07

1

11

17

2007 : 26/03 ; 5/04

FILLON 1

17/05/07

UMP+NC (10)

SOUTIEN

LEGISLATIVES

18/06/07

 

1

1

néant

FILLON 2

19/06/07

UMP+NC (10)

SOUTIEN

 

 

 

 

 

2007 : 22/10
2008 : 18/03 ; 05/12 ; 12/12
2009 : 12/01 ; 15/01 ; 21/01 ; 23/06

2010 :

 

Le renvoi à la bibliographie des Premiers ministres en poste plusieurs fois est fait seulement lors de leur premier gouvernement

(*)         Les détails de ces modifications sont donnés ci-dessous ; la date donnée est celle de l'entrée en fonciton, la date du JO est précisée ci-dessous.

(1)        Le renversement du 6ouvernement conduit à la démission du Gouvernement le 6 octobre 1962.  Il s'en suit une dissolution et de nouvelles législatives. La démission du Gouvernement est acceptée le 28 novembre 1962 (JO 28 nov.).

(2)        Le Premier ministre est également ministre de l'Economie et des Finances.

(3)        L'Assemblée nationale est dissoute.

(4)        Le Premier ministre souhaitait un gouvernement plus "ramassé" et le Président avait annoncé un changement d'orientation politique quelques jours auparavant. L’opinion retiendra surtout que ler remaniement conduit au départ d’une majorité de femmes, ministres ou secrétaires d’Etat et symboles du gouvernement sortant : les « jupettes »

(5)        Dissolution tactique du Président de la République

(6)        Le parlement n’est pas en session du fait de la fin de la législature

(7)        Après un échec de la majorité parlementaire aux régionales et aux cantonales

(8)        L’UMP quoique toujours dans la majorité est de plus en plus critique vis-à-vis du gouvernement ; elle refuse d’y participer malgré les propositions faites. Seul un ministre accepte à titre individuel.

(9)        Suite à l’échec du référendum du 29 mai 2005.

(10)      Le "Nouveau Centre" est constitué des parlementaires qui ont rallié N. Sarkozy entre les deux tours de la présidentielle. Par ailleurs, une ouverture à quelques personnalités de "gauche" mais n'ayant pas de mandat parlementaire.

 

Structure des gouvernement : (en travaux)

Gouvernements de la V° République

Composition à la nomination

Gouvernement

Nombre de membres

Dont femmes

Dont parlementaires

 

MP (1)

MD (2)

SE (3)

autres

Total (4)

MP (1)

MD (2)

SE (3)

Total (4)

MP (1)

MD (2)

SE (3)

Total (4)

DEBRE

19 (4)

1

6

0

26

0

0

1

1

 

 

 

 

POMPIDOU 1

19 (5)

2

7

0

28

0

0

0

0

 

 

 

 

POMPIDOU 2

18 (4)

0

4

0

22

0

0

0

0

 

 

 

 

POMPIDOU 3

16 (3)

1

10

0

27

0

0

0

0

 

 

 

 

POMPIDOU 4

20 (5)

1

6

0

27

0

0

0

0

 

 

 

 

Pompidou 4 bis (1)

19 (4)

0

6

0

25

0

0

1

1

 

 

 

 

COUVE DE MURVILLE

16 (4)

2

12

0

30

0

0

1

1

 

 

 

 

CHABAN-DELMAS

16 (4)

2

18

0

36

0

0

1

1

 

 

 

 

MESSMER 1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

MESSMER 2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

MESSMER 3

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

CHIRAC 1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

BARRE 1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

BARRE 2 (2)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

BARRE 3

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

MAUROY 1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

MAUROY 2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

MAUROY 3

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

FABIUS

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

CHIRAC 2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ROCARD 1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ROCARD 2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

CRESSON

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

BEREGOVOY

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

BALLADUR

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

JUPPE 1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

JUPPE 2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

JOSPIN

14

2

10

0

26

5

1

2

8

 

 

 

 

RAFFARIN 1

15

6

7

0

28

3

0

3

8

 

 

 

 

RAFFARIN 2

15

11

12

0

38

3

4

3

10

 

 

 

 

RAFFARIN 3

17 (1)

13

13

0

43

2

2

4

8

 

 

 

 

De VILLEPIN

16 (1)

15

0

0

31

2

6

0

6

 

 

 

 

FILLON 1

15 (1)

0

4

1

20

7

0

0

7

 

 

 

 

FILLON 2

15 (1)

0

15

1

31

7

0

4

11

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le renvoi à la bibliographie des Premiers ministres en poste plusieurs fois est fait seulement lors de leur premier gouvernement

(1)        Ministres de plein exercice (dont ministre d'Etat)

(2)        Ministres délégues

(3)        Secrétaires d'Etat (dont SE autonome).

(4)        Total non compri le Premier ministre

(1)        Composition du Gouvernement après le remaniement complet du 30 mai 1968.

(2)        Le Premier ministre est ministre de l'économie et des finances, il n'est pas repris dans le nombre des ministres de plein exercice

 

Composition des gouvernements et objet des remaniements ministériels : (en travaux)

Pour les remaniements, sont en rouge les ministres entrant au gouvernement, en vert les ministres changeant d'affrectation, en bleu les ministres quittant le gouvernement

Premier septennat de C. De Gaulle

Gouvernement Debré (JO du 9 janv. ; affectation des secrétaires d'Etat : JO du 21 janv.) ;

Gouvernement Pompidou 1

Gouvernement Pompidou 2

Second septennant de C. De Gaulle

Gouvernement Pompidou 3

.Gouvernement Pompidou 4

Gouvernement Couve de Murville

Septennat de G. Pompidou

Gouvernement Chaban-Delmas

Gouvernement Messmer 1

Gouvernement Messmer 2

Gouvernement Messmer 3

Septennat de V. Giscard d'Estaing

Gouvernement Chirac 1

Gouverrnent Barre 1

Gouvernement Barre 2

Gouvernement Barre 3

Premier septennat de F. Mitterrand

Gouvernement Mauroy 1

 

Gouvernement Mauroy 2

Gouvernement Mauroy 3

 

Gouvernement Fabius

Gouvernement Chirac 2

Second septennat de F. Mitterrand

Gouvernement Rocard 1

Gouvernement Rocard 2

Gouvernement Cresson

Gouvernement Bérégovoy

Gouvernement Balladur

Septennat de J. Chirac

Gouvernement Juppé 1

  • Remaniements
  • Gouvernement juppé 2

    Gouvernement Jospin

         

    Quinquennat de Jacques Chirac

    Gouvernement Raffarin 1

         

    Gouvernement Raffarin 2

         

    Gouvernement Raffarin 3

         

    Gouvernement de VIllepin

         

    Quinquennat de N. Sarkozy

    Gouvernement Fillon 1

    Gouvernement Fillon 2

     

         

    Titulaires des principaux ministères depuis 1958 (en travaux)

    Ministère de la justice, Garde des sceaux

    Ministre de la justice, garde des sceaux de la V° République

    Nom

    Gouvernement

    Titre

    Entrée en fonction

    Sortie de fonction

    Raison du départ

    Edmond Michelet Debré Garde des sceaux, minisstre de la justice 9 juin 1959 24 août 1961 Remaniement
    Bernard Chenot Debré Garde des sceaux, minisstre de la justice 24 août 1961 16 avril 1962 Changement de Gouvernement

    Jean Foyer

    Pompidou 1, 2 et 3 Garde des sceaux, minisstre de la justice 16 avril 1962 7 avril  1967 Changement de Gouvernement
    Louis Joxe Pompidou 4 Garde des sceaux, minisstre de la justice 7 avril 1967 31 mai 1968 Remaniement
    René Capitant Pompidou 4, Couve de Murville Garde des sceaux, minisstre de la justice 31 mai 1968 28 avril 1969 Démission
    Jean-Marcel Jeanneney (intérim) Couve de Murville ministre d'Etat 28 avril 1969 23 juin 1969 Changement de Gouvernement
    René Pleven Chaban-Delmas, Messmer 1 Garde des sceaux, minisstre de la justice 23 juin 1969 15 mars 1973 Démission
    Pierre Messmer (intérim) Messmer 1 Premier ministre 15 mars 1973 6 avril 1973 Démission du Gouvernement
    Jean Tattinger Messmer 2 et 3 Garde des sceaux, minisstre de la justice 6 avril 1973    
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
    Elisabeth Guigou Jospin Ministre de la justice, Garde des sceaux 4 juin 1997 18 octobre 2000 Remaniement
    Marylise Lebranchu Jospin Ministre de la justice, Garde des sceaux 18 octobre 2000 6 mai 2002 Changement de Gouvernement
    Dominique Perben Raffarin 1, 2 et 3 Ministre de la justice, Garde des sceaux 7 mai 2002 31 mai 2005 Changement de gouvernement

    Pierre Bédier

    Raffarin 1 et 2 Secrétaire d'Etat aux programmes immobiliers de la justice 7 mai 2002 22 janvier 2004 Demission suite à une affaire de corruption

    Nicole Guedj

    Raffarin 2 Secrétaire d'Etat aux programmes immobiliers de la justice 22 janvier 2004 31 mars 2004 Changement de gouvernement

    Nicole Guedj

    Raffarin 3 Secrétaire d'Etat aux droits des victimes 1er avril 2004 31 mai 2005 Changement de gouvernement
    Pascal Clément de Villepin Ministre de la justice, Garde des sceaux 2 juin 2005 15 mai 2007 Changement de Gouvernement
    Rachida Dati Fillon 1 et 2 Ministre de la justice, Garde des sceaux

    18 mai 2007

    23 juin 2009 Remaniement
    Michèle Alliot-Marie Fillon 2 Ministre d'Etat, Garde des sceaux, ministre de la justice et des libertés 23 juin 2009    

    Ministère de l'intérieur

    Ministre de l'intérieur de la V° République

    Nom

    Gouvernement

    Titre

    Entrée en fonction

    Sortie de fonction

    Raison du départ

    Jean Berthoin Debré Ministre de l'intérieur 9 janvier 1959 27 mai 1859 Démission
    Pierre Chatenet Debré Ministre de l'intérieur 28 mai 1959 6 mai 1961 Démission
    Roger Frey Debré, Pompidou 1, 2 et 3 Ministre de l'intérieur 6 mai 1961 7 avril 1967 Changement de Gouvernement
    Christian Fouchet Pompidou 4 Ministre de l'intérieur 7 avril 1067 31 mai 1968 Remanierment
    Raymond Marcelin Pompidou 4, Chaban,
    Messmer 1 et 2
    Ministre de l'intérieur 31 mai 1968 2 mars 1974 Changement de Gouvernement
    Jacques Chirac Messmer 3 ministre de l'intérieur 2 mars 1974    
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
    Jean-Pierre Chevènement Jospin Ministre de l'intérieur 4 mai 1997 29 août 2000 Renaiement

    Jean-Jack Queyranne

    Jospin Secrétaire d'Etat à l'outre-mer 4 mai 1997 29 août 2000 Remaniement
    Daniel Vaillant Jospin Ministre de l'intérieur 29 août 2000 6 mai 2002 Changement de Gouvernement

    Christian Paul

    Jospin Secrétaire d'Etat à l'outre-mer 29 août 2000 6 mai 2002 Changement de Gouvernement
    Nicolas Sarkozy Raffarin 1 et 2

    Ministre de l'intérieur, de la sécurité intérieure et des libertés locales

    7 mai 2002 17 juin 2002 Changement de Gouvernement

    Patrick Devedjian

    Raffarin 1 et 2 Ministre délégué aux libertés locales 7 mai 2002 31 mars 2004 Changement de Gouvernement
    Dominique de Villepin Raffarin 3 Ministre de l'intérieur, de la sécurité intérieure et des libertés locales 1er avril 2004 31 mai 2005 Changement de Gouvernement

    Jean-François Copé

    Raffarin 3 Ministre délégué à l'intérieur, porte parole du Gouvernement 1er avril 2004 29 novembre 2004 Remaniement

    Marie-José Roig

    Raffarin 3 Ministre délégué à l'intérieur 29 novembre 2004 31 mai 2005 Changement de Gouvernement
    Nicolas Sarkozy de Villepin Ministre d'Etat, ministre de l'intérieur et de l'aménagement du territoire 2 juin 2005 26 mars 2007 Démission pour se présenter à la présidence de la Rép.
    François Baroin de Villepin Ministre de l'intérieur et de l'aménagement du territoire 26 mars 2007 15 mai 2007 Changement de gouvernement
    Michèle Alliot-Marie Fillon 1 et 2

    Ministre de l'intérieur, de l'outre-mer et des collectivités territoriales

    18 mai 2007 23 juin 2009 Remaniement
    Brice Hortefeux Fillon 2 Ministre de l'intérieur, de l'outre-mer et des collectivités territoriales 23 juin 2009    

    Ministère des finances (de l'économie et de finances)

    Ministère des affaires étrangères (extérieures)

    Ministre des affaires étrangères de la V° République (Affaires européennes et coopération)

    Nom

    Gouvernement

    Titre

    Entrée en fonction

    Sortie de fonction

    Raison du départ

    Maurice Couve de Murville Debré Ministre des affaires étrangères 9 janvier 1959 31 mai 1968 Remaniement

    Georges Gorce

    Debré, Pompidou 1 Secrétaire d'Etat aux affaires étrangères 18 mai 1961 16 mai 9162 Devient ministre de la coopération

    Michel Habib-Deloncle

    Pompidou 2 Secrétaire d'Etat aux affaires étrangères 7 décembre 1962 9 janvier 1966 Chagement de Gouvernement

    Jean de Broglie

    Pompidou 3 Secrétaire d'Etat aux affaires étrangères 9 janvier 1966 7 avril 1967 Changement de Gouvernement

    André Bettancourt

    Pompidou 4 Secrétaire d'Etat à la coopération 7 avril 1967 31 mai 1968 Remainement
    Michel Debré Pompidou 4, Couve de Murville Ministre des affaires étrangères 31 mai 1968 23 juin 1969 Changement de Gouvernement

    Yvon Bourges

    Pompidou 4, Couve de Murville,
    Chaban-Delmas

    Secrétaire d'Etat à la coopération puis Secrétaire d'Etat aux affaires étrangères

    31 mai 1968 7 juillet 1972 Changement de Gouvernement

    Jean de Lopkowski

    Couve de Murville,
    Chaban-Delmas
    Secrétaire d'Etat aux affaires étrangères 13 juillet 1968 7 juillet 1972 Changement de Gouvernement
    Maurice Schumman Chaban-Delmas, Messmer 1 Ministre des affaires étrangères 23 juin 1969 15 mars 1973 Démission

    André Bettancourt

    Messmer 1 Ministre délégué auprès du ministre des affaires étrangères) 23 juin 1969 6 avril 1973 Changement de Gouvernement

    Pierre Billecocq

    Messmer 1 Secrétaire d'Etat aux affaires étrangères 23 juin 1969 6 avril 1973 Changement de Gouvernement
    André Bettancourt (intérim) Messmer 1 Ministre délégué auprès du ministre des affaires étrangères) 15 mars 1973 6 avril 1973 Changement de Gouvernement
    Michel Jobert Messmer 2 et 3 Ministre des affaires étrangères 6 avril 1973    

    Jean de Lipkowski

    Messmer 2 et 3 Secrétaire d'Etat aux affaires étrangères 6 avril 1973    

    Jean-François Deniau

    Messmer 2 Secrétaire d'Etat aux affaires étrangères 6 avril 1973 2 mars 1974 Changement de Gouvernement
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
    Huberrt Védrine Jospin Ministre des affaires étrangères 4 juin 1997 6 mai 2002 Changement de Gouvernement

    Pierre Moscovici

    Jospin Ministre délégué aux affaires européennes 4 juin 1997 6 mai 2002 Changement du Gouvernement

    Charles Josselin

    Jospin Secrétaire d'Etat à la coopération puis à la coopération et à la francophonie puis Ministre délégué à la coopération et à la francophonie 4 juin 1997 6 mai 2002 Changement de Gouvernement
    Dominique de Villepin Raffarin 1 et 2 Ministre des affaires étrangères 7 mai 2002 31 mars 2004 Changement de gouvernement

    Renaud Donnedieu de Vabres

    Raffarin 1 Ministre délégué aux affaires européennes 7 mai 2002 17 juin 2002 Changement de gouvernement

    Noëlle Lenoir

    Raffarin 2 Ministre déléguée aux affaires européennes 17 juin 2002 31 mars 2004 Changement de gouvernement

    Pierre-André Wiltzer

    Raffarin 2 Ministre délégué à la coopération et à la francophonie 17 juin 2002 31 mars 2004 Changement de gouvernement

    Renaud Muselier

    Raffarin 2 (et 3) Secrétaire d'Etat aux affaires étrangères 17 juin 2002 31 mars 2004 Changement de gouvernement
    Michel Barnier Raffarin 3 Ministre des affaires étrangères 1er avril 2004 31 mai 2005 Changement de Gouvernement

    CLaudie Haigneré

    Raffarin 3 Ministre déléguée au affaires auropéennes 1er avril 2004 31 mai 2005 Changement de gouvernement

    Xavier Darcos

    Raffarin 3 Ministre délégué à la coopération, au développement et à la francophonie 1er avril 2004 31 mai 2005 Changement de gouvernement

    Renaud Muselier

    Raffarin (2 et) 3 Secrétaire d'Etat aux affaires étrangères 1er avril 2004 31 mai 2005 Changement de gouvernement
    Philippe Douste-Blazy de Villepin Ministre des affaires étrangères 2 juin 2005 15 mai 2007 Chamgement de gouvernement

    Brigitte Girardin

    de Villepin

    Minitre déléguée à la coopération, au développement et à la francophonie

    2 juin 2005 15 mai 2007 Chamgement de gouvernement

    Catherine Colonna

    de Villepin

    Ministre déléguée aux affaires européennes

    2 juin 2005 15 mai 2007 Chamgement de gouvernement
    Bernard Kouchner Fillon 1 et 2 Ministre des affaires étrangères 18 mai 2007    

    Jean-Pierre Jouyet

    Fillon 1 et 2

    Secrétaire d'Etat chargé des affaires européennes

    18 mai 2007 12 décembre 2008 Devient Président de l' AMF

    Bruno Le Maire

    Fillon 2

    Secrétaire d'Etat chargé des affaires européennes

    12 décembre 2008    

    Rama Yade

    Fillon 2

    Secrétaire d'Etat chargée des affaires étrangères et desdroits de l'homme

    19 juin 2007    

    Jean-Marie Bockel

    Fillon 2

    Secrétaire d'Etat chargé de la coopération et de la francophonie

    19 juin 2007    

    Ministère de la défence (armées)

    Ministre de la défense de la V° République

    Nom

    Gouvernement

    Titre

    Entrée en fonction

    Sortie de fonction

    Raison du départ

    Pierre Guillaumat Debré Ministre des armées 9 janvier 1959 5 février 1960 Deveitn ministre délégué à l'énergie atomique (PM)
    Pierre Messmer Debré, Pompidou 1, 2, 3 et 4
    Couve de Murville
    Ministre des armées 5 février 1960 2à juin 1969 Changement du Gouvernement
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
    Alain Richard Jospin Ministre de la défense 4 juin 1997 6 mai 2002 Changement de Gouvernement

    Jean-Pierre Massenet

    Jospin Secrétaire d'Etat aux anciens combattants 4 juin 1997 4 septembre 2001 Remaniement

    Jacques Floch

    Jospin Secrétaire d'Etat aux anciens combattants 4 septembre 2001 6 mai 2002 Changement de Gouvernement
    Michèle Alliot-Marie Raffarin 1, 2 et 3
    de Villepin
    Ministre de la défense (et des anciens combatants durant le Gvt Raffarin 1) 7 mai 2002 15 mai 2007 Changement de Gouvernement

    Hamlaoui Mékachéra

    Raffarin 2 Secrétaire d'Etat aux anciens combattants 17 juin 2002 31 mars 2004 Changement de Gouvernement

    Hamlaoui Mékachéra

    Raffarin 3
    de Villepin
    Ministre délégué aux anciens combattants 2 juin 2005 15 mai 2007 Changement de Gouvernement
    Hervé Morin Fillon 1 et 2 Ministre de la défense 18 mai 2007    

    Alain Marleix

    Fillon 2

    Secrétaire d'Etat chargé des anciens combattants

    19 juin 2007    

    Ministère de l'éducation nationale

    Ministre de l'éducation nationale de la V° République (enseignement supérieur et recherche et recherche)

    Nom

    Gouvernement

    Titre

    Entrée en fonction

    Sortie de fonction

    Raison du départ

    André Bouloche Debré Ministre de l'éducation nationale 9 janvier 1959    
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
    Claude Allègre Jospin Ministre de l'éducation nationale, de la recherche et de la technologie 4 juin 1997 27 mars 2000 Remaniement

    Ségolène Royal

    Jospin Ministre délégué à l'enseignement scolaire 4 juin 1997 27 mars 2000 Remaniement
    Jack Lang Jospin Ministre de l'éduction nationale 27 mars 2000 6 mai 2002 Changement de Gouvernement

    Jean-Luc Mélanchon

    jospin Ministre délégué à l'enseignement professionnel      
    Roger-Gérard Schwartzenberg Jospin Ministre de la recherche 27 mars 2000 6 mai 2002 Changement de Gouvernement
    Luc Ferry Raffarin 1 et 2 Ministre de la jeunesse, de l'éducation nationale et de la recherche 7 mai 2002 31 mars 2004 Changement de gouvernement

    François Loos

    Raffarin 1

    Ministre délégué à l'enseignement supérieur et à la recherche

    7 mai 2002 17 juin 2002 Changement de gouvernement

    Claudie Haigneré

    Raffarin 2

    Ministre déléguée  à la recherche et aux technologies nouvelles

    17 juin 2002 31 mars 2004 Changement de gouvernement

    Xavier Darcos

    Raffarin 1 et 2

    Ministre délégué à l'enseignement scolaire

    7 mai 2002 31 mars 2004 Changement de gouvernement
    François Fillon Raffarin 3 Ministre de l'éducation nationale, d l'enseignement supérieur et de la recherche 1er avril 2004 31 mai 2005 Changement de Gouvernement

    François d'Aubert

    Raffarin 3 Ministre delégué à la recherche 1er avril 2004 31 mai 2005 Changement de Gouvernement
    Gilles de Robien de Villepin

    Ministre de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche

    2 juin 2005 15 mai 2007 Changement de gouvernement

    François Goulard

    de Villepin Ministre délégué à l'enseignement supréieur et à la recherche 2 juin 2005 15 mai 2007 Changement de Gouvernement
    Xavier Darcos Fillon 1 et 2 Ministre de l'éducation nationale 18 mai 2007 23 juin 2009 Remaniement
    Valérie Pécresse Fillon 1 et 2 Ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche 18 mai 2007    
    Luc Chatel  Fillon 2 Ministre de l'éducation nationale, porte parole du Gouvernement 23 juin 2009    

    Minitère du travail

    Ministre du travail de la V° République

    Nom

    Gouvernement

    Titre

    Entrée en fonction

    Sortie de fonction

    Raison du départ

               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
    Martine Aubry Jospin Ministre de l'emploi et de la solidarité 4 juin 1997 18 octobre 2000 Remaniement

    Bernard Kouchner

    Jospin Secrétaire d'Etat à la Santé 4 juin 1997 ???? juillet 1999 Devient Haut Commissaire des Nation-Unies au Kosovo

    Dominique Gillot

    Jospin Secrétaire d'Etat à la Santé (puis "et des handicapés" à partir du 27 mars 2000) 28 juillet 999 7 février 2001 Retour de B. Kouchner

    Nicole Péry

    Jospin Secrétaire d'Etat aux droits des femmes et à la formation profesisionnelle 17 novembre 1998 6 mai 2002 Changement de Gouvernement

    Guy Hascoët

    Jospin Secrétaire d'Etat à l'économie solidaire 27 mars 2001 6 mai 2002 Changement de Gouvernement
    Elisabeth Guigou Jospin Ministre de l'emploi et de la solidarité 18 octobre 2000 6 mai 2002 Changement de Gouvernement

    Ségolène Royal

    Jospin Ministre délégué à la famille et à l'enfance (puis "et aux personnes handicapées" à partir du 27 mars 2001) 27 mars 2000 6 mai 2002 Changement de Gouvernement

    Bernard Kouchner

    Jospin Ministre délégué à la Santé 7 février 2001 6 mai 2002 Changement de Gouvernement

    Dominique Gillot

    Jospin Secrétaire d'Etat aux personnes âgées et aux handicapés 7 février 2001 27 mars 2001 Démission

    Paulette Guinchard-Kunstler

    Jospin Secrétaire d'Etat aux personnes âgées 27 mars 2001 6 mai 2002 Changement de Gouvernement
    F. Fillion Raffarin 1 et 2

    ministre des affaires sociales, du travail et de la solidarité

    7 mai 2002 31 mars 2004 Changement de gouvernement

    Jean-Louis Borloo

    Raffarin 1 et 2 Ministre délégué à la ville (et à la rénovation urbaine dans le gouvernement Raffarin 2) 7 mai 2002 31 mars 2004 Changement de gouvernement

    Nicole Ameline

    Raffarin 2 Ministre ddéléguée à la parité et à l'égalité professionnelle 17 juin 2002 31 mars 2004 Changement de gouvernement

    Dominique Versini

    Raffarin 1 et 2 Secrétaire d'Etat à la lutte contre la précarité et l'exclusion 7 mai 2002 31 mars 2004 Changement de gouvernement

    Hubert Falco

    Raffarin 2 Secrétaire d'Etat aux personnes agées 17 juin 2002 31 mars 2004

    Changement de gouvernement

    Jean-Louis Borloo Raffarin 3
    de Villepin

    Ministre de l'emploi, du travail et de la cohésion sociale
    Ministre de l'emploi, de la cohésion sociale et du logement

    1er avril 2004 15 mai 2007 Changement de gouvernement

    Gérard Larché

    Raffarin 3 Ministre délégué aux relations du travail 1er avril 2004 31 mai 2005 Changement de Gouvernement

    Nelly Olin

    Raffarin 3

    Ministre déléguée à la lutte contre la précarité et l'exclusion (puis à partir du 29 oct. 2004,
    Ministre déléguée à l'intégration, à l'égalité des chances et à la lutte contre l'exclusion

    1er avril 2004 31 mai 2005 Changement de Gouvernement

    Laurent Hénart

    Raffarin 3 Secrétaire d'Etat à l'insertion professionnelle des jeunes 1er avril 2004 31 mai 2005 Changement de Gouvernement

    Marc-Philippe Daubresse

    Raffarin 3 Secrétaire d'Etat au logement (puis à partir du 29 oct. 2004,
    Ministre délégué au logement)
    1er avril 2004 31 mai 2005 Changement de Gouvernement

    Catherine Vautrin

    Raffarin 3 Secrétaire d'Etat à l'intégration et à l'égalité des chances 1er avril 2004 29 oct. 2004 Remaniement

    Gérard Larché

    de Vilepin

    Ministre délégué au travail à l'emploi et à l'insertion professionnelle des jeunes

    2 juin 2005 15 mai 2007 Changement de gouvernement

    Catherine Vautrin

    de Villepin

    Ministre déléguée à la cohésion sociale et à la parité

    2 juin 2005 15 mai 2007 Changement de gouvernement
    Xavier Bertrand Fillon 1et 2

    Ministre du travail, des relations sociales et de la solidarité

    18 mai 2007 15 janvier 2009
     Demission. Devient SG de l'UMP

    Valérie Létard

    Fillon 2

    Secrétaire d'Etat chargée de la solidarité

    19 juin 2007 23 juin 2009 Remaniement
    Nadine Morano Fillon 2 Secrétaire d'Etat chargée de la famille 18 mars 2008 23 juin 2009 Remaniement
    Brice Hortefeux Fillon 2 Ministre du travail, des relations sociales et de la solidarité 15 janvier 2009 23 juin 2009 Remaniement
    Xavier Darcos Fillon 2 Ministre du travail, des relations sociales, de la famille, de la solidarité et de la ville
    23 juin 2009 22 mars 2010 Remaniement
    Fadela Amara Fillon 2 Secrétaire d'Etat chargée de la ville 23 juin 2009

    Nadine Morano Fillon 2 Secrétaire d'Etat chargée de la famille et de la solidarité 23 juin 2009

    Eric Woert Fillon 2 Ministre du travail, de la solidarité et de la fonction publique
    22 mars 2010

    Georges Tron Fillon 2 Secrétaire d'Etat chargée de la ville 22 mars 2010

    Ministère de l'équipement

    Ministre de l'équipement de la V° République

    Nom

    Gouvernement

    Titre

    Entrée en fonction

    Sortie de fonction

    Raison du départ

               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
    Gilles de Robien

    Raffarin 1 et 2
    Raffarin 3

    Ministre de l'équipement, des transports, du logement, du tourisme et de la mer
    Ministre de l'équipement, des transports, de l'aménagement du territoire, du tourisme et de la mer

    7 mai 2002 31 mai2005 Changement de Gouvernement

    Nicole Ameline

    Raffarin 1 Secrétaire d'Etat à la mer   7 mai 2002 17 juin 2002 Changement de Gouvernement

    Dominique Bussereau

    Raffarin 1 et 2 Secrétaire d'Etat aux transports (et à la mer dans le gouvernement Raffarin 2) 7 mai 2002 31 mars 2004 Changement de Gouvernement

    Léon Bertrand

    Raffarin 2
    Raffarin 3
    Secrétaire d'Etat au tourisme
    Ministre délégué au tourisme
    17 juin 2002 31 mai 2005 Changement de Gouvernement

    François Goulard

    Raffarin 3 Secrétaire d'Etat aux transports et à la mer 1er avril 2004 31 mai 2005 Changement de Gouvernement

    Philippe Briant

    Raffarin 3 Secrétaire d'Etat à l'aménagement du territoire 1er avril 2004 14 avril 2004 Demission car souhaite rester à la tête de son entreprise

    Frédéric de Sermin

    Raffarin 3 Secrétaire d'Etat à l'aménagement du territoire 14 avril 2004 31 mai 2005 Changement de Gouvernement
    Dominique Perben de Villepin

    Ministre des transports, de l'équipement du tourisme et de la mer

    2 juin 2005 15 mai 2007 Changement de Gouvernement

    Léon Bertrand

    de villepin

    Ministre délégué au tourisme

    2 juin 2005 15 mai 2007 Changement de Gouvernement
      Fillon 1 VOIR MINISTERE DE L'ECOLOGIE      

    Ministère de la santé

    Ministre de la santé de la V° République

    Nom

    Gouvernement

    Titre

    Entrée en fonction

    Sortie de fonction

    Raison du départ

               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
    Jean-François Mattéi Rafarin 1 et 2 Ministre de la santé, de la famille et des personnes handicapées 7 mai 2002 31 mars 2004 Changement de gouvernement

    Christian Jacob

    Raffarin 2 Ministre délégué à la famille 17 juin 2002 31 mars 2004 Changement de gouvernement

    Marie-Thérèse Boisseau

    Raffarin 2 Secrétaire d'Etat aux personnes handicapées 17 juin 2002 31 mars 2004 Changement de gouvernement
    Philippe Douste-Blazy Raffarin 3 Ministre de la santé et de la protection sociale 1er avril 2004 31 mai 2005 Changement de Gouvernement

    Hubert Falco

    Raffarin 3 Ministre délégué aux personnes âgées 1er avril 2004 28 oct. 2004 Demission suite à son élection comme maire de Cannes

    Catherine Vautrin

    Raffarin 3 Secrétaire d'Etat aux personnes âgées 28 oct. 2004 31 mai 2005 Changement de Gouvernement

    Marie-Anne Montchamp

    Raffarin 3 Secrétaire d'Etat aux personnes handicapées 1er avril 2004 31 mai 2005 Changement de Gouvernement

    Xavier Bertrand

    Raffarin 3 Secrétaire d'Etat à l'assurance maladie 1er avril 2004 31 mai 2004 Changement de Gouvernement
    Xavier Bertrand de Villepin

    Ministre de la santé et des solidarités

    2 juin 2005 26 mars 2007 Demissione pour la campagne présidentielle

    Philippe Bas

    De Villepin

    Ministre délégué à la sécurité sociale, aux personnes agées, aux personnes handicapées et à la famille

    2 juin 2005 26 mars 2007 Devient ministre de plein exercice
    Philippe Bas de Villepin

    Ministre de la santé, des solidarités, de la sécurité sociale, des personnes âgées, des personnes handicapées et de la famille

    26 mars 2007 15 mai 2007 Changement de gouvernement
    Roseline Bachelot-Narquin Fillon 1 et 2

    Ministre de la santé, de la jeunesse et des sports  [puis Ministre de la santé, de la jeunesse, des sports  et de la vie associative (18 mars 2008) puis Ministre de la santé et des sports (12 janv. 2009)]

    18 mai 2007    

    Ministère de l'environnement

    Ministre de l'énvironnement de la V° République

    Nom

    Gouvernement

    Titre

    Entrée en fonction

    Sortie de fonction

    Raison du départ

               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
    Roseline Bachelot-Narquin Raffarin 1 et 2 Ministre de l'écologie et du développement durable 7 mai 2002 31 mars 2004 Changement de Gouvernement

    Tokia Saïfi

    Raffarin 1 et 2 (et 3) Secrétaire d'Etat au developpement durable 7 mai 2002 31 mars 2004 Changement de Gouvernement
    Serge Lepeltier Raffrin 3 Mainistre de l'écologie et du développement durable 1er avril 2004 31 mai 2005 Changement de Gouvernement

    Tokia Saïfi

    raffarin (1, 2) et 3 Secrétaire d'Etat au developpement durable 1er avril 2004 21 juin 2004 Démission suite élection comme députée européenne
    Nelly Olin de Villepin Ministre de l'écologie et du développement durable 2 juin 2005 15 mai 2007

    Changement de gouvernement

    Alain Juppé Fillon 1 Ministre d'Etat, ministre de l'écologie, du développement et de l'aménagement durable 18 mai 2007 18 juin 2007

    Changement de gouvernement

    Jean-Louis Borloo Fillon 2 Ministre d'Etat, ministre de l'écologie, du développement et de l'aménagement durable 19 juin 2007    

    Dominique Bussereau

    Fillon 2 Secrétaore d'Etat chargé des transports 19 juin 2007    

    Nathalie Kosciusko-Morizer

    Fillon 2 Secrétaire d'Etat chargée de l'écologie 19 juin 2007    

    Ministère de l'agriculture

    Ministre de l'agrilculture de la V° République

    Nom

    Gouvernement

    Titre

    Entrée en fonction

    Sortie de fonction

    Raison du départ

               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
    Hervé Gaymard Raffarin 1, 2 et 3 Ministre de l'agriculture, de l'alimentation, de la pêche et des affaires rurales 7 mai 2002 29 nov. 2004 Remaniement suite à la démission de N. Sarkozy
    Dominique Bussereau Raffarin 3
    de Villepin
    Ministre de l'agriculture, de l'alimentation, de la pêche (et des affaires rurales dans le Gouvernement raffarin 3) 29 nov. 2004 15 mai 2007 Changement de Gouvernement

    Nicolas Forissier

    Raffarin 3

    Secrétaire d'Etat à l'agriculture, de l'alimentation, de la pêche et des affaires rurales

    1er avril 2004 31 mai 2005 Changement de Gouvernement
    Christine Lagarde Fillon 1 Ministre de l'agriculture et de la pêche 18 mai 2007 18 juin 2007 Changement de Gouvernement
    Michel Barnier Fillon 2 Ministre de l'agriculture et de la pêche 19 juin 2007    

    Ministère de la jeunesse et de sports

    Ministre de la jeunesse et des sports (Jeunesse et sports)

    Nom

    Gouvernement

    Titre

    Entrée en fonction

    Sortie de fonction

    Raison du départ

               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
    Luc Ferry Raffarin 1 et 2 Ministre de la jeunesse, de l'éducation nationale et de la recherche 7 mai 2002 31 mars 2004 Changement de gouvernement
    Jean-François Lamour Raffarin 1 et 2
    Raffarin 3 et de Villepin

    Ministre des sports
    Ministre de la jeunesse, des sports et de la vie associative

    7 mai 2002

    15 mari2007

    Changement de gouvernement
    Roseline Bachelot-Narquin Fillon 1 et 2

    Ministre de la santé, de la jeunesse et des sports  [puis Ministre de la santé, de la jeunesse, des sports  et de la vie associative (18 mars 2008) puis Ministre de la santé et des sports (12 janv. 2009)

    18 mai 2007  

     

    Bernard Laporte

    Fillon 2 Secrétaire d'Etat aux sports 22 octobre 2007 18 mars 2008 Remaniement

    Bernard Laporte

    Fillon 2 Secrétaire d'Etat à la jeunesse et aux sports 18 mars 2008 12 janvier 2009 Remaniement

    Bernard Laporte

    Fillon 2 Secrétaire d'Etat aux sports 12 janvier 2009    

    Martin Hirsch

    Fillon 2

    Haut-commissaire aux solidarités actives contre la pauvreté et à la jeunesse (rataché au Premier ministre)

    12 janvier 2009    

    Ministère de la culture

    Ministre de la culture de la V° République

    Nom

    Gouvernement

    Titre

    Entrée en fonction

    Sortie de fonction

    Raison du départ

               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
    Jean-Jacques Aillagon Raffarin 1 et 2 Ministre de la culture et de la communication 7 mai 2002 31 mars 2004 Changement de gouvernement
    Renaud Donnedieu de Vabres Raffarin 3, de Villepin Ministre de la culture et de la communication 1er avril 2004 15 mai 2007 Changement de gouvernement
    Christine Albanel Fillon 1 et 2 Ministre de la culture et de la communication (porte parole du gouvernement dans fallon 1) 17 mai 2007    

         

    Nature des décrets de nomination

    Echanges de lettres entre les Premiers ministres et les Présidents de la Républiques ; Communiqués

    Liste des lettres ou communiqués reproduits à l'occasion de la démission de :

    - Présidence de Charles De gaulle : Michel Debré ; Georges Pompidou - Maurice Couve-de-Murville
    - Présidence de Georages Pompidou : Jacques Chaban-Delmas ; Pierre Messmer
    - Présidence de Valéry Giscard d'Estaing : Jacques Chirac ; Raymond Barre
    - Présidence de Francois Mitterrand : Pierre Mauroy ; Laurent Fabius ; Jacques Chirac - Michel Rocard ; Edith Cresson ; Pierre Bérégovoy ; Edouard balladur
    - Présidence de Jacques Chirac : Alain Juppé ; Lionel Jospin - Jean-Pierre Raffarin ; Dominique de Villepin
    - Présidence de Nicolas Sarkozy : François Fillon

    (Lorsque le nom du Premier ministre apparait en italiques les lettres ou communiqués ne nous sont pas connus)

    Communiqué publié par la Présidence de la République le 9 janvier 1959

    Le général de Gaulle, Président de la République, a convoqué hier, à 16 heures, M. Michel Debré, Garde des Sceaux, ministre de la Justice, et s'est entretenu avec lui de l'ensemble des affaires du pays. Au terme de l'entretien, le général de Gaulle a chargé M. Michel Debré de lui faire des propositions au sujet de la composition éventuelle du Gouvernement. A 17 h 30, M. Michel Debré a été de nouveau reçu à l'Elysée. Il a soumis à l'approbation du général de Gaulle ses conceptions en ce qui concerne la politique générale et le nom des personnalités qui deviendraient, le cas échéant, ses collaborateurs au Gouvernement. Le Président de la République a nommé Premier ministre M. Michel Debré. Sur la proposition du Premier ministre, il a nommé les membres du Gouvernement, qui est composé comme suit: ...

    Lettres échangées à l'occasion du départ de M. Michel Debré le 14 avril 1962  (publiées au JO du 16)

    Mon Général,

    Quand vous m'avez, en janvier 1959. fait le grand honneur de me charger des fonctions de Premier ministre, le nouveau Gouvernement devait poursuivre et développer, qu'il s'agisse de la politique, de l'économique, du financier ou du social, l'œuvre de restauration qu'à l'appel de la nation vous aviez entreprise six mois auparavant. Il devait en même temps assurer le bon départ des institutions nouvelles et instaurer un régime original de coopération avec les Républiques africaines et malgache.

    Depuis trois ans et trois mois, un grand effort, me semble-t-il, a été accompli. Tout inachevé qu'il soit, le bilan, je le crois, est favorable. Chaque membre du Gouvernement en a sa bonne part: je puis en porter témoignage.

    Mais cette tâche était dominée par le drame algérien. Il fallait, selon vos directives, s'assurer de la maîtrise du terrain, puis orienter le destin de l'Algérie dans la voie que vous avez tracée et qui a reçu l'approbation parlementaire, puis l'approbation populaire. A travers difficultés et obstacles, pour ne pas dire plus, la solution est aujourd'hui en vue: le cessez-le-feu va permettre l'autodétermination, et la nation, une nouvelle fois consultée, a apporté son soutien à la politique suivie en même temps qu'elle vous a délégué les pouvoirs nécessaires pour la conduire à son terme.

    Comme il était convenu, et cette étape décisive étant franchie, j'ai l'honneur, mon Général, de vous présenter la démission du Gouvernement.

    Je ne puis terminer sans vous faire part de sentiments personnels dont le caractère public de cette lettre limite seul l'expression. Vous les connaissez de longue date et il est difficile de les formuler sans les déformer. Je dirai simplement: être, avoir été Je premier collaborateur du général de Gaulle est un titre inégalé.

    Je vous prie, mon Général, d'agréer l'expression de mes sentiments respectueusement dévoués.

    Michel Debré

    Mon cher Ami,

    En me demandant d'accepter votre retrait du poste de Premier ministre et de nommer un nouveau Gouvernement, vous vous conformez entièrement, et de la manière la plus désintéressée, à ce dont nous étions depuis longtemps convenus. Tout effort a sa limite. Or, pendant les trois ans et trois mois où vous avez déployé le vôtre dans la charge extraordinairement lourde qui vous était impartie, les résultats les plus valables, et les plus étendus ont été réalisés, qU'il s'agisse des domaines économique, social. administratif, scolaire, ou de la défense nationale, ou de l'action extérieure ou de la transformation des rapports de la France avec les peuples placés naguère sous sa dépendance, bref tout ce qui contribuait au redressement du pays et de l'Etat. Il est clair que la collaboration sans réserve que vous m'avez constamment apportée, l'œuvre législative accomplie par le Parlement sur la base des projets présentés et soutenus par votre Gouvernement, l'ensemble des mesures réglementaires prises sous votre impulsion, la conduite supérieure de l'administration telle que vous l'avez exercée ont, avec le concours de vos collègues, efficacement et heureusement servi le pays. Encore tout cela s'est-il fait en dépit de beaucoup de graves lacunes antérieures, ainsi que des lourdes épreuves suscitées par le règlement progressif du grand problème de l'Algérie.

    Après un pareil accomplissement, je pense, comme vous-même le pensez, qu'il est conforme àl'intérêt du service public que vous preniez maintenant du champ afin de vous préparer à entreprendre, le moment venu, et dans des circonstances nouvelles, une autre phase de votre action.

    Quel qu'en puisse être mon regret, je crois donc devoir y consentir. Soyez assuré, mon cher Premier ministre, que ma confiance et mon amitié vous sont acquises, autant que jamais.

    J'ajoute qu'elles  le sont, d'autre part, à chacun des ministres qui ont, à vos côtés, participé au Gouvernement.

    Bien cordialement à vous.

    Charles de Gaulle

    *

    * *

    Lettres échangées à l'occasion du départ de M. Georges Pompidou le 10 juillet 1968 (non publiées au JO)

    Mon Général,

    Vous avez bien voulu me faire part de votre intention, au moment où va se réunir l'Assemblée nationale élue les 23 et 30 juin, de procéder à la nomination d'un nouveau Gouvernement.

    J'ai l'honneur, en conséquence, et conformément aux dispositions de l'article 8 de la Constitution, de vous présenter la démission du Gouvernement.

    Je vous prie d'agréer, mon Général, les assurances de mon profond respect.

    Georges Pompidou

     

    Mon cher Ami,

    Mesurant ce qu'a été le poids de votre charge à la tête du Gouvernement pendant six ans et trois mois, je crois devoir accéder à votre demande de n'être pas, de nouveau, nommé Premier ministre.

    Le regret que j'en éprouve est d'autant plus grave que, dans l'œuvre si considérable accomplie par les pouvoirs publics, en tous domaines, au cours de vos fonctions, votre action a été exceptionnellement efficace et n'a cessé de répondre entièrement à ce que j'attendais de vous et des membres du Gouvernement que vous dirigez. Cela a été vrai, en particulier, lors de la crise grave que le pays a traversée en mai et juin derniers. Tel a été, d'ailleurs, le jugement du peuple français à ce sujet, ainsi qu'il vient de le marquer par les dernières élections.

    Là où vous allez vous trouver, sachez, mon cher Ami, que je tiens à garder avec vous des relations particulièrement étroites. Je souhaite enfin que vous vous teniez prêt à accomplir toute mission et à assumer tout mandat qui pourraient vous être un jour confiés par la nation.

    Veuillez croire, mon cher Premier ministre, à mes sentiments d'amitié fidèle et dévouée.

    Charles de Gaulle

    *

    * *

    Lettres échangées à l'occasion du départ de M. Jacques Chaban-Delmas le 5 juillet 1972  (non publiées au JO)

    Monsieur le Président de la République,

    Vous m'avez fait part de votre intention de changer le Gouvernement. J'ai donc l'honneur de vous présenter la démission du Gouvernement. Je vous demeurerai reconnaissant de votre confiance, qui m'a permis, pendant trois ans, à la tête de mes collègues, de me consacrer entièrement au service de la France et au bonheur des Français.

    Je vous prie, Monsieur le Président de la République, d'agréer l'expression de ma très haute considération.

    Jacques Chaban-Delmas

     

    Mon cher Premier Ministre,

    En réponse à votre lettre de ce jour, j'accepte la démission que vous m'avez présentée conformément à l'article 8 de la Constitution. Au cours de nos récents entretiens, je vous ai indiqué les raisons qui me paraissaient appeler la formation d'un nouveau Gouvernement. Au moment où vous quittez vos fonctions, je tiens à vous exprimer toute mon estime pour la façon dont vous les avez remplies durant trois années. Je tiens à souligner particulièrement combien vous avez, avec mon plein appui mais avec le style et le talent qui vous sont propres, permis par le développement d'une politique contractuelle, d'importants progrès dans le domaine social et des relations humaines. Cette lettre, qui souligne la valeur de votre action, vous apportera aussi le témoignage de mon amitié.

    Veuillez croire, mon cher Premier ministre, à l'assurance de mes sentiments très cordialement dévoués.

    Georges Pompidou

    *

    * *

    Lettres échangées à l'occasion du départ de M. Jacques Chirac le 25 août 1976 (non publiées au JO)

    Monsieur le Président,

    Au cours de ces derniers mois, je me suis permis, à plusieurs reprises, de vous exposer les raisons politiques et économiques qui commandaient, selon moi, une reprise en main énergique du Gouvernement afin de donner à son action dans ces deux domaines une impulsion vigoureuse et coordonnée. Cela supposait évidemment un renforcement sans équivoque de l'autorité du Premier ministre. J'ai cru comprendre que ce n'était ni votre sentiment ni votre intention.

    Dans ces conditions, je ne puis continuer à accomplir la tâche que vous m'avez confiée, et j'ai l'honneur de vous remettre aujourd'hui ma démission. Cette décision sera effective au plus tard le mardi 3 août, c'est-à-dire dès mon retour du voyage officiel au Japon que vous m'avez demandé de ne pas décommander.

    Je vous prie de bien vouloir agréer, Monsieur le Président, les assurances respectueuses de ma haute considération.

    Jacques Chirac

    le 26 juillet 1976

    Monsieur le Premier ministre,

    Vous m'avez écrit pour m'informer que vous ne pouviez plus continuer à accomplir la tâche que je vous ai confiée, et que vous me remettiez votre démission. Vous m'indiquez que cette décision sera effective le 3 août. Je prends acte de votre décision.

    Comme je vous l'ai dit oralement, je ne pense pas que, en l'absence de tout événement dramatique, il convienne de procéder en quelques jours, et à un moment qui ne se prête pas aux consultations nécessaires, à cet acte important pour la continuité de la vie de la nation qu'est la mise en place d'un nouveau Gouvernement. Je vous demande donc d'en différer l'annonce et d'assurer la gestion du Gouvernement jusqu'au premier Conseil des ministres que vous me demanderez de convoquer, dans la deuxième quinzaine du mois d'août, pour me présenter la démission du Gouvernement.

    Je vous remercie de l'exceptionnelle activité que vous avez déployée dans votre haute charge et de la loyauté avec laquelle vous vous êtes attaché à atteindre les objectifs qui me paraissaient essentiels pour le bien et le renouveau de la France.

    Veuillez agréer, Monsieur le Premier ministre, l'expression de ma très cordiale considération.

    Valéry Giscard d'Estain

    le 27 juillet 1976

     

    Monsieur le Président,

    Hier soir, je vous ai remis ma démission de Premier ministre. Je l'ai fait avec tristesse mais convaincu que l'intérêt du pays exige au plus tôt la formation d'un Gouvernement investi de toute votre confiance et doté des moyens indispensables à l'action que je crois nécessaire. Vous estimez que l'annonce de ma décision doit être différée, et je ne peux que m'incliner devant votre volonté.

    J'assumerai donc la gestion des affaires gouvernementales jusqu'à votre retour, et c'est alors que je vous présenterai, en Conseil des ministres, la démission du Gouvernement.

    J'ai été très touché de l'appréciation que vous avez bien voulu porter sur l'action que j'ai menée, sous votre haute autorité, pendant les deux années où j'ai eu l'exceptionnel honneur d'être votre Premier ministre.

    Je vous prie de bien vouloir agréer, Monsieur le Président, les assurances respectueuses de ma très haute considération.

    Jacques Chirac

    *

    * *

    Lettres échangées à l'occasion du départ de M. Pierre Mauroy le 17 juillet 1984  (non publiées au JO)

    Monsieur le Président,

    Comme nous en avons constaté la nécessité lors des différentes conversations que nous avons eues ces dernières semaines quant à l'avenir du Gouvernement, une phase nouvelle s'engage.

    La décision que vous avez annoncée le 12 juillet de consulter le peuple français s'inscrit dans cette perspective. J'estime, comme vous, que le moment est venu de changer le Gouvernement.

    En conséquence, je vous demande de bien vouloir confirmer la fin de mes fonctions de Premier ministre et celles du Gouvernement.

    En cet instant, comme aux premiers jours de mai 1981, je garde la fierté et la joie qui ont été miennes tout au long de ces trois années passées à vos côtés au service de la République et de nos idéaux communs. Je forme des vœux ardents pour votre succès qui sera aussi celui de la France.

    Veuillez recevoir, Monsieur le Président de la République, avec j'assurance de mon entier dévouement, l'expression de ma haute considération et de mes sentiments respectueux.

    Pierre Mauroy

     

    Monsieur le Premier ministre,

    Depuis le 21 mai 1981, vous êtes à la tête du Gouvernement de la France. Sous votre égide, une œuvre de réforme considérable, sans précédent depuis la Libération, a été accomplie dans tous les domaines. Une action vigoureuse et persévérante a été menée pour assurer le redressement de notre éco¬nomie. La lutte a été engagée contre toutes les injustices.

    Comme nous en sommes convenus au cours de nos récents entretiens, l'évolution de la situation politique appelle maintenant la formation d'un nouveau Gouvernement. J'accède, en conséquence, à la demande que vous m'avez présentée de mettre fin à vos fonctions.

    Plus que tout autre, j'ai été en mesure, depuis trois ans, d'apprécier le courage, la détermination et la loyauté avec lesquels vous avez rempli votre charge. La marque de votre action restera dans l'his¬toire de notre temps. Elle précédera d'autres services que, j'en suis sûr, vous rendrez au pays.

    Je vous prie de croire, Monsieur le Premier ministre, à l'expression de mes remerciements et à mes amicales pensées.

    François Mitterrand

     *

    * *

    Lettre de M. Laurent Fabius, Premier ministre, à M. François Mitterrand, Président de la République,  (non publiées au JO)

    Monsieur le Président de la République,

    Les Français ont élu, le 16 mars, leurs députés à l'Assemblée nationale.

    Je me tiens à votre disposition pour vous remettre ma démission et celle de mon Gouvernement au moment que vous jugerez le plus opportun.

    Veuillez croire, Monsieur le Président de la République, à mes sentiments de profond respect et de très fidèle amitié.

    Laurent Fabius

    le 17 mars 1986

     *

    * *

    Lettres échangées à l'occasion du départ de M. Michel Rocard, le 15 mai 1991 (non publiées au JO)

    Monsieur le Président de la République,

    Vous avez bien voulu me faire part de votre intention de former un nouveau Gouvernement.

    Celui que j'ai eu l'honneur de diriger depuis trois ans s'est attaché à réformer la France en profondeur. Pour inachevée qu'elle soit, cette tâche est largement avancée dans de nombreux domaines, grâce notamment à l'action de chacun des membres du Gouvernement auxquels je veux ici rendre hommage.

    A l'heure où il me faut vous présenter la démission de ce Gouvernement, je tiens à vous dire combien j'ai été sensible à l'honneur de le conduire, combien m'a passionné l'œuvre accomplie et combien cette dernière me rend plein d'espoir pour la France et pour les Français face à un avenir qu'ils ont su préparer.

    Permettez-moi enfin d'exprimer à vous personnellement la chaleur de mes sentiments que trois années de travail en commun au service de notre pays ont considérablement nourris et renforcés.

    Je vous prie d'agréer, Monsieur le Président de la République, l'expression de mon fidèle respect et de ma haute considération.

    Michel Rocard

     

    Monsieur le Premier Ministre,

    Au moment où vous quittez les responsabilités que je vous ai confiées, je tiens à vous remercier chaleureusement pour le travail accompli depuis trois ans.

    L'Histoire de notre pays retiendra, soyez-en sûr, l'intense activité qui fut celle de vos Gouvernements, les réformes que vous avez réalisées et les actions que vous avez engagées qui contribueront à assurer l'avenir de la France et à améliorer la situation de nos compatriotes.

    Je sais la part qui a été prise par chaque ministre et secrétaire d'Etat: je vous demande d'être mon interprète auprès d'eux.

    Commence aujourd'hui une nouvelle étape de notre vie publique: j'ai la conviction qu'elle vous offrira d'autres occasions de servir la France.

    (formule de politesse)

    François Mitterrand

    *

    * *

    Documents relatifs à la démission de M. Edouard Balladur le 10 mai 1995

    Lettre de M. Edouard Balladur, Premier ministre, à M. François Mitterrand, Président de la République

    Monsieur le Président de la République

    L'élection présidentielle passée, un nouveau Président de la République ayant été élu, j'ai l'honneur de vous remettre ma démission des fonctions de Premier ministre auxquelles vous m'avez nommé le 29 mars 1993.

    Bien entendu et si vous le souhaitez, je suis prêt à assurer, avec l'ensemble des membres du Gouvernement, l'expédition des affaires courantes jusqu'à la nomination du nouveau Gouvernement.

    Je vous prie d'agréer, Monsieur le Président de la République, l'assurance de ma très haute considération et de mes pensées déférentes.

     

    Réponse de M. François Mitterrand à M. Edouard Balladur

    Monsieur le Premier ministre,

    J'ai bien reçu votre lettre de ce jour. Pour les raisons que vous m'indiquez vous-même, j'accepte votre démission, mais je souhaite également que vous soyez en mesure d'assurer avec le Gouvernement les affaires courantes jusqu'à la nomination de votre successeur.

    Je vous remercie du travail accompli durant ces deux années dans des circonstances difficiles, et je vous prie de croire, Monsieur le Premier ministre, à l'assurance de ma haute considération et de mes fidèles sentiments.

    Communiqué de la Présidence de la République

    Comme le veut la tradition républicaine après l'élection d'un nouveau chef de l'Etat, M. Edouard Balladur, Premier ministre, a été reçu par le Président de la République pour lui remettre la démission de son Gouvernement. Le Président de la République a accepté cette démission et a mis fin, aussitôt, aux fonctions du Gouvernement. Il a invité le Premier ministre et l'ensemble des ministres à rester à leur poste pour expédier les affaires courantes et assurer, avec lui, la continuité de la vie nationale jusqu'à l'installation du Président Jacques Chirac et du Gouvernement qu'il formera.

    Art. 9

    Texte de l'article 9 :

    - Le Président de la République préside le Conseil des ministres

    Liste des documents disponibles

    BIBLIOGRAPHIE

    ARTICLE 9 :

    - Narrations sur le fonctionnement du Conseil des ministres :

    Le Conseil des ministres sous la présidence de F. Mitterrand :

    A. Decaux : Le tapis rouge, Perrin1992 (Ministre de la Francophonie du Gouvernement Rocard)

    Une haute porte peinte en beige à filets d'or, grande ouverte. J'entre. D'abord, ce qui saute aux yeux, c'est que cette salle est Empire. Presque agressivement. Rectangulaire, elle ouvre sur le parc, à gauche, par deux hautes fenêtres à larges carreaux, encadrées par des rideaux crème bordés de bleu. Entre les deux, une peinture murale évoque un long fût de bronze surmonté par l'effigie de Napoléon. Malgré les apparences, ce n'est pas la colonne Vendôme mais celle élevée à Boulogne en souvenir de l'expédition avortée contre l'Angleterre que prépara Bonaparte.

    A droite de cette peinture, on apporte lors du Conseil unepetite table dont les trois occupants tournent le dos au parc, sans doute pour mieux considérer le vrai spectacle: celui que nous offrons. Au centre s'installe le secrétaire général de l'Élysée, Jean-Louis Bianco. A sa droite prend place Jacques Attali, conseiller spécial auprès du président de la République. A sa gauche s'assoit Renaud Denoix de Saint-Marc, secrétaire général du gouvernement.

    Désormais, la longue table aux extrémités arrondies, recouverte d'un tapis de couleur plus marron que beige, nous attendra chaque mercredi matin ou, très exceptionnellement, certains autres jours lorsque, pour des raisons diverses, la date du conseil hebdomadaire se trouvera avancée ou reportée.

    Cette table n'est pas dressée en permanence. Il faut libérer le salon lors des réceptions. On la monte, on la démonte: tel est son sort. Le secrétaire général en tire argument pour refuser - jusqu'ici - la sonorisation. Le moindre conseil d'administration met à la disposition de chacun de ses membres un micro qui lui permet de s'exprimer sans exténuer ses cordes vocales. A l'Académie française, qui ne passe pas pour être à l'avant-garde de la technologie, chacun dispose d'un micro. Pas au Conseil des ministres. Il faut des oreilles singulièrement exercées pour percevoir certaines interventions, notamment celles du Président, surtout si l'on n'est pas assis en face de lui ou si l'on en est loin.

    (…)

    Au Conseil, nul ne dispose de place fixe, sauf le Président et le Premier ministre qui, au centre de la table, se font face et les ministres d'État qui les encadrent, classés selon leur rang d'inscription dans la liste officielle du gouvernement. Si l'un des autres ministres vient à manquer - un voyage, une obligation -, les places changent, mais on respecte l'ordre protocolaire. Nous sommes donc tantôt en face du Président, tantôt sur la même ligne que lui, tantôt du côté de l'entrée, tantôt du côté des fenêtres qui donnent sur le parc.

    Quand on entre, ce qui frappe, c'est devant soi une face que je dirai aveugle, avec deux fenêtres aux volets toujours clos et une troisième dont des glaces ont remplacé les vitres. Entre ces fenêtres, des colonnes dorées se prolongent d'appliques garnies de bougies. C'est cette face que regarde le Président et à laquelle le Premier ministre tourne le dos.

    Devant les volets de la fenêtre de droite, on installe une table avec des rafraîchissements, toujours les mêmes: jus d'orange ou eau de Vittel.

    A droite de l'entrée, face à des glaces s'élevant du plancher au plafond, une pendule massive, posée sur une console Empire et flanquée de deux chandeliers dorés, marque le temps qui passe. Jean-Pierre Soisson, Michel Durafour et Jacques Pelletier se souviennent d'avoir vu, au-dessus de cette pendule, une effigie de Napoléon jeune. De Giscard à Mitterrand, elle a disparu.

    Tout cela est surmonté par cinq grands lustres aux pendeloques de cristal. Même en plein été, je les ai toujours vus allumés.

    On cherche d'abord sa place. Deux ou trois plans de table posés sur les meubles d'appui vous aident dans votre quête. Un carton portant votre nom confirme que vous êtes arrivé au but.

    (…)

    Regardant autour de moi, je m'aperçois alors que je suis seul. Tous les ministres, à peine entrés, passent devant la petite table du secrétariat général et se dirigent vers la salle voisine. Je m'interroge sur ce qui est peut-être une obligation —faut-il par exemple aller signer un registre ?— et me décide à les imiter. Je fais bien: immédiatement à gauche de l'entrée de cette salle, une table bien garnie offre aux amateurs les éléments d'un petit déjeuner: café, thé, chocolat, tartines beurrées. Très tentant, tout cela. Vais-je me servir? J'hésite, hasarde quelques pas puis m'arrête. Impression curieuse de voir là, tout à coup, ces ministres que je n'ai aperçus qu'à la télévision ou dans les journaux, Bérégovoy, Joxe, Jospin, Quilès. Quelques autres me sont connus: Lang, Chevènement. Mais une bonne moitié me demeure parfaitement ignorée.

    (…)

    Un huissier paraît, l'air engageant: - Messieurs ...

    J'apprendrai que cela veut dire que le Président arrive. Un mouvement s'opère vers la salle du Conseil. En nous hâtant, nous gagnons nos places.

    (…)

    II est 10 h 15 quand un huissier annonce d'une voix forte:

    - Monsieur le Président de la République!

    Le Président et le Premier ministre pénètrent ensemble dans la salle. Michel Rocard, souriant, contourne la table pour gagner sa place. François Mitterrand, calme, détendu, se dirige vers la sienne sans s'arrêter. Ceux qui se trouvent de ce côté se tiennent dos à la table pour lui faire face sur son passage. Ce n'est qu'au moment de s'asseoir qu'il serre la main du ministre d'Etat qui est à sa droite: Lionel Jospin, puis celle du ministre d'État qui est à sa gauche: d'abord Maurice Faure, plus tard Michel Durafour.

    Chacun fait silence. Nul ne se permet de fumer. La voix du Président:

    - L'ordre du jour appelle ...

    Sans autre préambule, le Conseil est convié à se jeter dans le vif du sujet. Nous avons à explorer trois parties: la partie A, la partie B, la partie C.

    La partie A concerne les projets de loi. TI s'agit d'un aboutissement. Les services ont travaillé longuement. Les cabinets se sont rencontrés un grand nombre de fois, se sont âprement opposés, sont enfin parvenus à un accord. Matignon, puis l'Élysée ont été saisis, ont proposé ou imposé des modifications. Le collègue désigné lit le texte définitif d'une voix souvent monocorde.

    On passe à la partie B, consacrée aux décisions et nominations officielles. Chaque ministre à son tour annonce lui-même les noms des personnalités de haut rang qui viennent d'être désignées pour tel poste ou telle fonction ressortissant de sa compétence. De temps à autre, le Conseil est informé d'un mouvement diplomatique ou d'une promotion dans l'ordre de la Légion d'honneur. Seulement à partir du grade de commandeur.

    Nous passons ensuite à la partie C, autrement dit ce que l'on appelle les « communications ». Deux ou trois fois par an, chaque ministre expose au Conseil la politique dans laquelle il a engagé ou souhaite engager son département. Ou bien il fait le point sur un événement particulier, une orientation nouvelle. Ou encore il présente un plan d'action pour lequel il souhaite obtenir l'approbation du Conseil. La première des communications fait exception à la règle: elle est le fait du ministre des Affaires étrangères qui expose chaque mercredi en un quart d'heure ce qui s'est passé dans le monde au cours de la semaine écoulée.

    De ce qui se déroule à cette table, je ne perds pas un mot, je ne perds pas un geste. (…)

    Je me suis emparé d'une de ces feuilles blanches que l'on place devant nous avec des enveloppes: pour nous engager à faire ici notre correspondance? Fébrilement je note. Déjà j'ai noirci une page entière. Voici que, du centre de la table, la voix du Président s'élève:

    - Je signale à ceux qui siègent pour la première fois ici que l'usage n'est pas au Conseil de prendre de notes.

     

    [Accueil][Plan du site][Cours][Droit Constitutionnel][Documents Dt Constitutionnel][V° République : texte et navigation][V° Rep. Art. 8 et 9]